Accompagnement

Un accompagnement thérapeutique, c'est quoi ?

J’ai longtemps hésité à utiliser ce terme « thérapie ». Et puis un jour, j’ai cherché sa racine étymologique. J’ai trouvé que thérapeutique, cela peut signifier à la fois ce qui soigne, ce qui prend soin, et en même temps ce qui honore les dieux, le divin. Là, ça m’a plu, parce que ce sont deux facettes de mon accompagnement. Je m’explique :).

Pour moi, accompagner c’est offrir une écoute pleine, attentive et entière à ce qui est présent en vous.

Cette présence bienveillante peut vous permettre de prendre du recul sur vous-même, de vous observer fonctionner pour pouvoir refaire des choix en conscience, comme elle peut vous permettre de déposer vos peines, vos fardeaux, pour ne plus être seul avec tout ça.

Ensemble, nous prendrons le temps d’écouter ce qui a besoin de l’être en vous, de le chérir, d’en prendre soin.

 

Si les peines du présent font écho à des peines du passé, cela va nous inviter à un voyage à la rencontre de ces parties de vous qui sont trop blessées pour oser être en vie.

Ces parties de vous attendent que quelqu’un vienne les voir, les écouter, mesurer leur peine et leur souffrance, parfois depuis longtemps…

Sur ce chemin, je vais vous inviter à prendre conscience que vous êtes à la fois la souffrance et son remède. Vous avez en vous la capacité à accueillir ce qui souffre avec une bienveillance et un amour infini.

C’est ce que l’on pourrait appeler votre part divine : l’espace de vous qui sait tout de vous, qui connait toutes vos blessures, et qui est plein de compassion.

Le voyage que nous entâmerons ensemble sera donc riche de moments d’écoute, de plongeons en vous-mêmes à la rencontre de votre petit peuple intérieur, de prises de conscience et aussi de moments de guérison où nous irons contacter votre énergie de vie.

Tout au long de ce voyage, je serais là pour vous offrir de la sécurité, de l’écoute, du soutien, des repères et une présence bienveillante.

« Un thérapeute qui serait sérieux et qui ferait son métier dans la gravité, il aurait sûrement tout intérêt à changer de métier»

« Au fond, il n’y a pas de thérapeutes, c’est l’élan de vie qui est thérapeutique »

Thomas d’Ansembourg

L'accompagnement thérapeutique, ce n'est pas...

Thérapeutique ne veut pas dire silencieux, lent et ennuyeux !

Ce voyage est un temps vivant :). Oui, nous allons prendre le temps de plonger en vous, d’explorer ce qui a besoin de l’être et d’accueillir ce qui est présent. Si ce qui est là est blessé, nous prendrons tout le temps nécessaire pour lui souhaiter la bienvenue, le rencontrer, entendre sa douleur, son chagrin, son désespoir, et rester avec cela autant de temps que vous en avez besoin.

Ce n’est pas toujours léger, mais dès qu’il y a de l’écoute et de la bienveillance, vos qualités originelles refont surface : la joie, la paix, l’enthousiasme, l’entrain, l’amour sont présents.

A chaque voyage je suis émerveillée ! Tant d’humour, de spontanéité, de douceur, de présence, de lucidité… Je prends le pari que vous serez vous aussi attendri.e, touché.e, ému.e par ces êtres qui font partie de vous, et par cet être que vous êtes au complet !

Et oui, vous n’osiez peut-être pas l’imaginer, mais il est possible que vous assistiez à votre danse de joie intérieure d’avoir osé aller à votre rencontre :). Il se peut aussi que nous allions à la rencontre d’êtres de lumière en vous, vous êtes plein.es de ressources !

Écouter vos parts blessées ne signifie donc pas de revivre les événements traumatiques que vous avez vécu par le passé, mais simplement prendre le temps de vous relier à la partie de vous qui a été blessée.

Enfin, il ne s’agit pas d’un travail mental dans lequel on comprendrait tout, mais bien d’un voyage intérieur qui va nous permettre de vivre une transformation profonde et pérenne. J’ai confiance dans le fait que votre sagesse intérieure nous guidera et vous donnera les informations qu’il est bon pour vous de recevoir à chaque instant.

Pourquoi venir en accompagnement thérapeutique ?

Les situations dans lesquelles vous pourriez avoir besoin d’un soutien sont diverses et infinies. La conscience de votre état émotionnel est un repère très précieux, en sachant qu’il est aussi tout à fait possible (et très aidant) de venir quand ça va bien, avec l’intention d’apprendre à se connaître, de ne pas reproduire d’anciens schémas, de comprendre certains pans de sa vie, d’apprivoiser une émotion, etc…

J’aime dire que si vous avez des parents, des enfants ou un conjoint, il est probable que vous ayez besoin de soutien à un moment ou à un autre ! Je le dis avec légèreté, mais je le pense. J’ai personnellement mis du temps à oser demander du soutien pour des choses qui me semblaient anodines, et j’ai maintenant l’expérience que ces petits cailloux dans ma chaussure sont souvent des portes d’entrée sur des transformations tellement précieuses pour moi que j’ai envie de vous ouvrir cette porte. Il est possible de venir avec « juste » un inconfort, un petit caillou dans votre chaussure.

Je serais ravie de cheminer avec vous vers le cadeau précieux que cet inconfort cache au fond de lui :).

Vous pouvez aussi avoir besoin de soutien dans ces situations :

  • Changement de situation : perte de travail ou au contraire début d’un nouveau, déménagement, changement de situation familiale, fin des études… Ces changements peuvent nous bousculer parfois très profondément. Changer de mode de vie et de rythme peut faire ressurgir des émotions insoupçonnées, des ombres de notre passé… Il peut être soutenant de faire la lumière sur ce qu’il se passe pour récupérer le pouvoir de vivre le moment présent et de faire les choix qui sont bons pour nous.
  • Emotions fortes : Les grandes tristesses, grandes colères, grands sentiments d’impuissance ou d’injustice nous débordent parfois tellement que notre système nerveux craint de disjoncter. Tant que ces émotions ne sont pas accueillies, elles restent présentes, sous-jacentes, et elles peuvent ressurgir dès qu’il y a de la fatigue ou un relâchement. Parfois, on a aussi besoin de soutien pour accueillir les grandes joies, qui peuvent faire tout aussi peur ! Quand on est multipotentiel ou hypersensible, c’est l’intensité de toutes nos émotions que l’on peut avoir à apprivoiser.
  • Deuil d’une opportunité dans la vie, d’une situation : Toute notre vie est pleine de choix. Hors, nous n’avons pas appris à faire le deuil des chemins que nous choisissons de ne pas prendre et cela peut nous empêcher d’avancer en ne choisissant rien ou nous enfermer dans la culpabilité en s’imaginant qu’on a fait les mauvais choix. Faire le deuil, cela s’apprend et cela se muscle ! Devenez un faiseur, une faiseuse de choix bienheureux.se.
  • Deuil d’une relation, d’un être cher : la séparation amoureuse est un deuil dont on s’occupe peu, alors que le chemin que l’on va parcourir va directement impacter notre prochaine relation. Ensemble, nous pouvons prendre le temps de lâcher cette relation, de laisser derrière vous tout ce dont vous ne voulez pas, et d’emmener avec vous dans votre futur que ce qui est bon pour vous, pour pouvoir vous ouvrir pleinement à un nouveau futur. La mort d’un proche, d’un ami, est aussi à deuiller. Prendre le temps de célébrer les deuils et les pertes, de nettoyer ce qui nous retient dans le passé, de rendre hommage pour prendre avec soi ce qui nous permet d’être en vie.

  • Avortement, fausse couche : le deuil d’un être, même s’il est mort avant l’accouchement, est un deuil important qui a besoin d’être reconnu et vécu comme un deuil à part entière. Le deuil n’est pas seulement celui d’un être, mais aussi celui de la relation avec cet être, le deuil d’une grossesse, le deuil d’être parent. De la prise en charge médicale à la pression sociale, ces vécus peuvent être terriblement sous estimés alors qu’ils impactent souvent les personnes pendant plusieurs années. Il n’est jamais trop tard pour prendre soin de ce deuil.
  • Sentiment d’impuissance face à des situations qui se répètent : La répétition nous indique la présence d’un schéma sous-jascent. Ces schémas qui s’appuient sur votre vécu et vos croyances, vous les avez construit pour convenir à ce qu’on attendait de vous, pour survivre, pour être aimé. Aujourd’hui, ils vous empêchent de réussir dans notre vie amoureuse, professionnelle, relationnelle. Retournons à la source de vos schémas pour de nouveau pouvoir choisir de fonctionner de cette manière, ou autrement !
  • Conflit intérieur ou extérieur, Burn out, malaise indéterminé, sensation de ne pas être à sa place, déprime, Insensibilité ou hypersensibilité …

D’une manière générale, lorsque vous vous sentez débordé, déboussolé, perdu, impuissant, seul, submergé, découragé, déprimé, à bout de souffle… Il est probable qu’un peu de soutien vous permette de prendre une respiration bienvenue.

Vous pourriez être tenté d’attendre d’aller mieux pour demander de l’aide, et pourtant n’est-ce pas le moment où vous en auriez le plus besoin ?

C'est pour qui ?

Toute personne est, à un moment donné de sa vie, confrontée à une difficulté passagère, profonde ou cyclique. Toute personne peut vouloir apprendre à mieux se connaître et à s’aimer, peut voir qu’elle s’enferme dans des pièges et avoir envie d’en sortir.

J’accompagne plus particulièrement les femmes et les personnes se reconnaissant comme multipotentielles, cependant je vous invite à suivre votre instinct : si ce que j’écris vous parle, n’hésitez pas à prendre contact avec moi, nous avons sûrement un bout de chemin à faire ensemble :).

Nous faisons tous de notre mieux pour avancer par nous-mêmes et cela n’est pas toujours facile.

Nous pouvons être perdus, démunis ou simplement fatigués d’avancer seul et il est légitime de demander du soutien lorsque nous en avons besoin !

Comment ça se passe ?

Je m’inscris dans la lignée des thérapies brèves et chaque séance est unique, adaptée à vous et à vos besoins. Vous vous engagez pour une séance à la fois, et c’est vous qui choisissez le rythme qui est bon pour vous.

L’accompagnement débutera toujours avec ce qui est vivant en vous au présent, que ce soit un mal-être, une émotion forte, un questionnement ou une intention par rapport à une situation en particulier.

La première séance dure une heure/ une heure et quart. Nous prendrons ainsi le temps de faire connaissance avant de rentrer dans le vif du sujet.

A la fin de la séance, nous prendrons le temps d’évaluer ensemble ce qui sera le plus juste pour vous pour la suite si vous souhaitez continuer : la durée et l’écartement des séances seront choisis ensemble à partir de votre ressenti de ce qui est le plus juste pour vous.

EN RESUMÉ

Première séance 1h/1h15 : 60euros

Séance de suivi 1h : 60euros

Séance de suivi 1h30 : 80euros

Les séances se font à distance par visioconférence ou à votre domicile (Clermont Ferrand).

L’accompagnement à distance ne présente aucun inconvénient, l’outil de visioconférence me permet d’être totalement présente pour vous et de recevoir toutes les informations verbales et non verbales dont j’ai besoin pour vous accompagner en toute sécurité.

Je souhaite que l’argent soit un soutien joyeux dans ma vie et celle des autres. Si le tarif vous intimide ou vous freine, contactez-moi !